X

S'inscrire

X

Remplissez, puis vous recevrez un nouveau mot de passe par e-mail.

Crapahut - Nature - Aventures

<

le rocher de roquebrune

Randonnée du 15/05 2017
Lieu : 83 - Var

Attention : La randonnée pédestre est une activité sportive se pratiquant en pleine nature, et en aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident.

Cet article est un reportage, et non une incitation à pratiquer la randonnée hors balisage, ou en passages délicats ou difficiles.

Chacun doit être capable d’évaluer ses capacités, avoir l'expérience nécessaire et les équipements adaptés afin de respecter la sécurité et l’environnement.




Ce rocher rempli d’histoires, de légendes, de curiosités et de beauté, ne pouvait que susciter notre attention. Nous profitons donc de cette belle journée du mois de mai pour aller visiter cette merveille de la nature.
Mais tout d’abords, un peu d’histoire…
Le rocher de Roquebrune, site classé, se dresse entre les massifs des Maures et de l'Esterel et est bordé par l'Argens à ses pieds. Son point culminant, à 372m d'altitude, offre une vue à 360° sur la vallée de l'Argens, Fréjus, l'Estérel et au loin les Alpes.
La couleur de la roche, constituée de grès rougeâtres, contraste avec le vert du maquis alentour. Le relief est composé de crêtes déchiquetées et falaises abruptes. L'érosion y a sculpté et creusé des grottes, agrandi les failles et modelé des colonnes en forme de champignons.
Une des grottes est, d'ailleurs, habitée par un ermite depuis plus de 50 ans.
Des vestiges mégalithiques et des oppidas de l'âge de fer ont été retrouvés sur les flancs du rocher.
La chapelle Notre Dame de La Roquette, qui se trouve sur le flanc Nord, date du Moyen Âge. Aujourd'hui à l'abandon, une partie s'est écroulée. Les édifices découverts sur le rocher mettent en valeur l'activité humaine passée.

A savoir, que cette randonnée, malgré sa beauté, présente des passages très exposés et techniques, souvent équipés de câbles ou chaînes. Ne pas sous-estimer les difficultés en particulier sur la crête.

Et voici, quelques légendes…

Les trois Croix du Rocher :
Selon la légende, à la mort du Christ sur la croix, le rocher se brisa en trois grosses failles, symbolisant les trois croix du Calvaire. Plus tard, des croix furent érigées au sommet en souvenir et depuis des pèlerinages sont effectués. A l'origine, le rocher portait le nom de "rocher des trois croix". Les croix qui se trouvent actuellement au sommet ont été dressées en 1991, les anciennes ayant disparues avec le temps.

Le Saint Trou :
Une autre légende veut qu'une jeune femme ayant fait vœux de prières et d'abstinence était poursuivie par un noble à qui elle avait refusé ses avances. Arrivée dans une impasse, elle supplia la Sainte-Vierge de l'aider. C'est ainsi que le rocher se brisa pour former une faille, appelée aujourd'hui le Saint Trou, par laquelle la jeune femme put s'échapper. Il est coutume de dire que seules les âmes vertueuses peuvent franchir le Saint Trou.




le rocher de roquebrune

Nous quittons le petit parking situé en bordure du chemin de la Roquette.




le rocher de roquebrune

Vieil arbre




le rocher de roquebrune

Les premières cavités apparaissent.




le rocher de roquebrune

Nous crapahutons pour les approcher




le rocher de roquebrune

On pourrait se croire à l'époque de Cro-Magnon...




le rocher de roquebrune

Il faut encore s'accrocher au rocher pour visiter d'autres grottes.




le rocher de roquebrune

Attention... C'est une rando pour les très minces...




le rocher de roquebrune

Nouvelle grotte




le rocher de roquebrune

Plus loin l'eau ruisselle le long du rocher.




le rocher de roquebrune

Nous avons continués, pour arrivée à Notre Dame de la Roquette.
la chapelle fait partie d'un ancien couvent défensif des Trinitaires du XIIème , dont quelques ruines subsistent sur une position dominante.




le rocher de roquebrune

On trouve également à proximité, la chapelle Saint-Jean, bâtie dans une fissure




le rocher de roquebrune

Un puits




le rocher de roquebrune

A présent nous dirigeons vers le St Trou.




le rocher de roquebrune

C'est l'entrée




le rocher de roquebrune

Il ne faut pas être claustrophobe, car le passage est très étroit et quelque peu angoissant.




le rocher de roquebrune

Et oui, il faut passer par là, j'ai bien dit que c'est pour les minces, sinon rentrer le ventre au maximun.




le rocher de roquebrune

Mais une fois passé, la salle est grandiose.




le rocher de roquebrune

Quelques oeuvres contemporaines




le rocher de roquebrune

Le St-Trou, est une grotte traversante, nous approchons de la sortie.




le rocher de roquebrune

Après le St-Trou, nous nous dirigeons vers la crête, nous passons devant la grotte de l'ermite.




le rocher de roquebrune

La flore est splendide, nous avons goûtés les figues de Barbarie.




le rocher de roquebrune

Plus haut, nous posons pour la photo souvenir.




le rocher de roquebrune

D'anciens vestiges.




le rocher de roquebrune

Les fouilles sont en cours




le rocher de roquebrune

Maintenant, direction les trois croix.




le rocher de roquebrune

Pour cela, il faut franchir plusieurs passages engagés.




le rocher de roquebrune

Les trois Croix du Rocher
Pour chacune de ces croix, le sculpteur Bernar Venet a choisi de rendre hommage à trois artistes majeurs de l'histoire de l'art.
Il s'est inspiré de célèbres "crucifixions" peintes aux 14ème, 15ème et 16ème siècles, chefs d'oeuvre de Giotto, Grunewald et le Greco.




le rocher de roquebrune

La crête est magnifique, mais sportive...




le rocher de roquebrune

Mais il faut penser à redescendre




le rocher de roquebrune

Là aussi, c'est sportif...




le rocher de roquebrune

Le parking est tout en bas, près du lac.

Commentaires


Il n'y a encore aucun commentaire.


Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.