X

S'inscrire

X

Remplissez, puis vous recevrez un nouveau mot de passe par e-mail.

Crapahut - Nature - Aventures

<

bories et bergeries

Randonnée du 09/03 2020
Lieu : 84 - Vaucluse

Attention : La randonnée pédestre est une activité sportive se pratiquant en pleine nature, et en aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident.

Cet article est un reportage, et non une incitation à pratiquer la randonnée hors balisage, ou en passages délicats ou difficiles.

Chacun doit être capable d’évaluer ses capacités, avoir l'expérience nécessaire et les équipements adaptés afin de respecter la sécurité et l’environnement.




Aujourd'hui, nous partons dans le Luberon, plus exactement à Bonnieux, terre de caractère et de traditions, c'est un pays ou la pierre est reine et ou les hommes autrefois, ont construit de nombreux habitats , pour abriter les bergers et les paysans pendant la période saisonnière, restant dans leurs terres pour leurs travaux agricoles.
C'est à la rencontre de cette vie du passé et avide de découverte, que nous nous rendons ce jour, dans ces lieux d'histoires.




bories et bergeries

C'est depuis le parking des Trois Croix, à l'entrée de Bonnieux que nous démarrons la randonnée.




bories et bergeries

Nous suivons le sentier jaune.




bories et bergeries

Ancien chemin charretier.




bories et bergeries

Nous retrouvons très vite près de Bories en parties écroulées.




bories et bergeries

Une autre restaurée, devenue une propriété privée.




bories et bergeries

Nous rentrons dans une zone privée, où le propriétaire tolère le passage.




bories et bergeries

Nous nous retrouvons sur le bord de la falaise.




bories et bergeries

Un petit passage permet d'accéder au pied du rocher près d'une bergerie en ruine.




bories et bergeries

Nous suivons la barre rocheuse.




bories et bergeries

Et là, tout un complexe d'abris sous roches s'ouvrent à nos yeux.




bories et bergeries

C'est une bergerie, bien conservée, composée de plusieurs abris et enclos.




bories et bergeries

Une belle petite fenêtre.




bories et bergeries

Un enclos.




bories et bergeries

La roche taillée par l'érosion ressemble à une dentelle.




bories et bergeries

Une photo souvenir dans cet endroit magnifique.




bories et bergeries

La visite terminée, nous poursuivons le sentier.




bories et bergeries

Une belle descente bien raide.




bories et bergeries

Nous arrivons près de l'Aiguebrun, qui coule dans les Combes de Bonnieux et de Lourmarin




bories et bergeries

Nous voici à la Grotte des Brigands.
Cette cavité « aurait » abrité les brigands qui détroussaient les personnes transportant le sel, denrée vitale, de Marseille en passant dans la Combe de Lourmarin, passage obligé pour rejoindre Apt et ses alentours.




bories et bergeries

Un boyau qui monte dans la falaise, où il faut se faufiler.




bories et bergeries

Toujours un plaisir des yeux.




bories et bergeries

La cavité aboutit à une ouverture dans la falaise.




bories et bergeries

Nous trouvons d'autres grottes sur notre chemin.




bories et bergeries

Puis là, une petite merveille, le long de l'Aiguebrun cet édifice à l'architecture insolite et historique : le pont à coquille de Bonnieux.
Plusieurs hypothèses quant à la présence de cette coquille, qui plus est, sur un seul côté du pont.
Les trois hypothèses techniques :
la coquille permet de relier le pont à l'ancienne route « Buoux-Lourmarin » par une courbe serrée, quasiment en angle droit;
la coquille joue un rôle de contrebutement, elle compense la pression de l'arche;
l'érosion à cause du cours d'eau était plus prononcée côté coquille, et elle a forcé l'ingéniosité des bâtisseurs de l'époque pour garantir la bonne stabilité de l'ensemble.
L'hypothèse du pèlerinage :
la coquille fait naturellement penser à Saint-Jacques de Compostelle : était-ce un passage du pèlerinage ? Peut être, mais le monument semble manquer d'envergure symbolique pour être affirmatif.




bories et bergeries

Dans cette fraicheur, les primevères sauvages sont toutes en fleurs.




bories et bergeries

Mur à logettes ou mur à abeilles ?
Les murs à logettes sont des constructions qui ont été édifiées, depuis de très longues années par les apiculteurs pour protéger leurs ruches des intempéries, pluie ou vent.




bories et bergeries

L'ombre de B&B avance sur le chemin.




bories et bergeries

L'Auberge de l'Aiguebrun.




bories et bergeries

Nous remontons vers le Pas de la Truie.




bories et bergeries

Un petit passage étranglé annonce l'arrivée au col.




bories et bergeries

Le Pas de la Truie : Pourquoi ce nom ? mystère ? quelques blocs rocheux en suspension




bories et bergeries

Etrangement, ce gros bloc rocheux posé, bouge sous nos pieds.




bories et bergeries

Nous continuons sur le sentier sauvage.




bories et bergeries

De nouvelles découvertes au détour du sentier.




bories et bergeries

Une magnifique double Bories.




bories et bergeries

Fallait pas manquer la photo B&B.




bories et bergeries

Le chemin verdoyant, est très agréable.




bories et bergeries

Là, un splendide abri.




bories et bergeries

Une source à l'intérieur.




bories et bergeries

Là aussi, fallait pas manquer la photo.




bories et bergeries

Un peu plus loin...




bories et bergeries

Le sentier longe les vieux murs en pierres sèches.




bories et bergeries

Beaucoup de bories, parfois restaurées et souvent dans des lieux privés.




bories et bergeries

Le village de Bonnieux approche, nous allons retrouver le parking, une agréable randonnée pleine de découvertes.

Commentaires


Il n'y a encore aucun commentaire.


Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.