X

S'inscrire

X

Remplissez, puis vous recevrez un nouveau mot de passe par e-mail.

Crapahut - Nature - Aventures

<

la marbrière par la grotte du cheyenne

Randonnée du 07/03 2018
Lieu : 13 - Bouches-du-Rhône

Attention : La randonnée pédestre est une activité sportive se pratiquant en pleine nature, et en aucun cas l'auteur de ces lignes ne saurait être tenu pour responsable en cas d'accident.

Cet article est un reportage, et non une incitation à pratiquer la randonnée hors balisage, ou en passages délicats ou difficiles.

Chacun doit être capable d’évaluer ses capacités, avoir l'expérience nécessaire et les équipements adaptés afin de respecter la sécurité et l’environnement.




Aujourd’hui, c’est une balade dans la Sainte Victoire, avec une visite de la grotte du Cheyenne et puis plus haut, la fameuse marbrière située au milieu du massif.
Pour ce parcours, nous choisissons d’emprunter au mieux les sentiers escarpés en dehors des circuits classiques balisés.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous voilà partis du parking de la Marbrière, en direction de la grotte du Cheyenne, au milieu des terres rouge.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Juste en dessous du rocher ou se situe la grotte, à notre grand étonnement, une belle cascade.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Certainement les pluies de la veille...




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous montons en direction du rocher.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Et une petite descente.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Pour arriver à la grotte.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Une représentation du Cheyenne, Nous en trouverons plusieurs le long de notre parcours.




la marbrière par la grotte du cheyenne

La grotte et un long boyau entre 15 et 20m à vue de nez.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Tout au bout la galerie se réduit, mais continue, mais l'étroitesse nous empêche d'avancer.




la marbrière par la grotte du cheyenne

La sortie.




la marbrière par la grotte du cheyenne

De nombreux graffitis ornent les parois.




la marbrière par la grotte du cheyenne

La Croix de Provence vue de la grotte.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous voilà partis direction la marbrière.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Sur le sentier, encore un représentation du Cheyenne.
Nous n'avons pas trouvés d'explication sur ce personnage ainsi que les inscriptions codées qui l'accompagne.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous voilà à la carrière.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Cette "marbrière" se situe en haut d'un pierrier assez raide que l'on contourne par l'ancien chemin d'exploitation.
La montagne a été aménagée :
- Chemin d'accès en restanque renforcé pour supporter le passage des blocs.
- Percement de la roche pour la fixation de pieux de chêne autour desquels des cordes retenaient les blocs dans leur descente.
Les blocs extraits atteignaient 9 m de long pour 5 m de large, ils étaient ensuite redécoupés.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Le site surplombe la vallée.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Un bloc de marbre brut avant découpe et lissage.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Les blocs étaient numérotés De gros treuils étaient ancrés dans le massif pour faire descendre ces blocs le long du pierrier.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Au niveau de cette marbrière existent encore quelques plateformes où travaillaient les carriers. D'énormes blocs étaient sciés dans la falaise.




la marbrière par la grotte du cheyenne

La technique utilisée date du 19ème siècle : Un long fil métallique hélicoïdal de quelques millimètres, relié à un moteur, attaquait la roche entraînant un mélange de sable et d'eau. La longueur du câble (Plus d'un kilomètre) était conçue pour lui permettre de se refroidir naturellement. La vitesse de coupe pouvait atteindre 22 cm à l'heure pour un bloc de 5 mètres. Les coins et des coups de barre à mine permettaient le décollage final.
Le transport se faisait d'abord à l'aide de chevaux puis de camions vers les gares d'Aix ou Fuveau.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Quelques gravures contemporaines.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Et encore le fameux personnage...




la marbrière par la grotte du cheyenne

Une citerne dans une cavité de la roche.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Les ruines d'un petit abri sont encore bien visibles, au-dessus de la carrière.




la marbrière par la grotte du cheyenne

La photo des Crapahuteurs.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous montons au-dessus de la carrière vers le Pas du Clapier.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous apercevons les rochers où se trouve le refuge Baudino.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous allons pouvoir faire un petit feu dans la cheminée pour griller quelques saucisses.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous voilà repartis pour une belle descente.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous empruntons un sentier qui va nous mener dans de magnifiques gorges.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous empruntons ces gorges hors sentier.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Nous avons bien fait de passer par ici, c'est d'une grande beauté...




la marbrière par la grotte du cheyenne

Faut passer des petits ressauts.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Le chemin plus large, nous ramène vers le parking.




la marbrière par la grotte du cheyenne

Où un grand vieux chêne nous attends.

Commentaires


Commentaire de cecileg le 08/03/2018 à 12:36.

Belle sortie avec l'histoire de la marbrière à sainte victoire .


Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.